Disneyland Paris en novembre

En octobre, mon Jules a déjà fêté ses 5 ans. Et comme il n'est paaaaas du tout gâté, il a reçu de sa Nonna et sa marraine, une valise à l'effigie de Mickey avec à l'intérieur...roulement de tambour... deux tickets pour Disneyland Paris ! Un pour lui, l'autre pour sa soeur. Autant vous dire qu'il y a eu des bonds et des cris de joie !

Marraine avait tout planifié, en s'inspirant d'un super blog plein de trucs et astuces pour optimiser votre temps au parc avec des enfants en bas âge. Si vous aussi vous planifiez votre séjour, n'hésitez pas à aller jeter un oeil : https://blog.mamanforme.com/2017/06/organisation-sejour-famille-disneyland-attractions-sans-attente/

Nous sommes partis le vendredi en fin d'après-midi. Le bon plan : nous avions réservé une nuit à petit prix dans le Bed&Breakfast situé à proximité du parc. Les enfants ont dormi une bonne partie du trajet. Nous sommes arrivés vers 22H, le temps de s'installer dans les chambres nous pouvions ainsi profiter d'une bonne nuit de sommeil et démarrer tôt le lendemain pour profiter des heures de magie en plus Disney (ouverture du parc une heure plus tôt pour les personnes logeant dans un hôtel Disney). Il a juste fallu aller récupérer nos billets le samedi matin au Ranch Davy Crocket où nous allions passer notre seconde nuit. Pour gagner un peu de temps, je suis allée les chercher en voiture pendant que Jules et Jeanne terminaient leur petit déjeuner et quittaient la chambre avec Marraine et Nonna.

Arrivée au parc vers 9H, c'est le moment idéal pour profiter des attractions sans faire trop de file. On en profite aussi pour faire LA photo qu'on oublie pas, celle sur laquelle on pose devant le joli château de la belle au bois dormant, en essayant d'éviter un peu la foule. Ma Jeanne s'est bien évidemment prêtée au jeu sans se faire prier.

Disneyland Paris Enfants chateau de la belle au bois dormant _0951.jpgDisneyland Paris Enfants _0952.jpgAvant de démarrer réellement la visite, et pour éviter une attaque de panique en cherchant vos enfants aux quatre coins du parc, une astuce toute simple, l'inscription du numéro de portable sur leur bras (en oubliant pas le +32 pour les numéros belges) en leur expliquant de demander à un adulte de vous appeler s'ils sont perdus. Disneyland Paris Enfants _0957.jpg

Ensuite, on entre dans le vif du sujet avec les attractions classiques telles que : "Les Tasses d'Alice", "It's a small world", "Le carrousel de Lancelot", "Le petit train du cirque", "Le pays des contes de fée", "Dumbo", ... .

Disneyland Paris Enfants _0953.jpgDisneyland Paris Enfants _0955.jpgDisneyland Paris Enfants _0958.jpgDisneyland Paris Enfants _0956.jpgDisneyland Paris Enfants _0959.jpgLes temps d'attente sont plutôt courts le matin et vous permettent de faire de nombreuses petites attractions rapidement.

Disneyland Paris Enfants _0954.jpgLe pique-nique était prêt, nous avons donc diné dans les files. Cela fait passer le temps et on évite ainsi d'en perdre sur le coup de midi dans les restaurants Disney du parc. Début d'après-midi, le monde est plus présent et nous passons alors à la visite de lieux sans attente, comme par exemple "La cabane des Robinson" et "La plage des pirates".  En passant, nous prenons un FastPass pour pouvoir profiter de "Peter Pan Flight" sans faire de file plus tard dans la soirée.

Disneyland Paris Enfants Robinson 0960.jpgEn milieu d'après-midi, nous sommes allés récupérer les clés du Bungalow au "Ranch Davy Crocket" en vue de faire faire une petite sieste à J&J pour pouvoir profiter de l'ambiance et des lumières du parc durant la soirée. Le Ranch fait partie des hôtels Disney, mais est un peu plus éloigné du parc. Il faut prendre la voiture pour faire les trajets, mais le parking est bien évidemment inclus dans le prix du logement. Lorsque nous arrivons, le lieu est désert, cela ajoute un certain charme et une ambiance carrément Far West. Et puis, surprise ! La déco de Noël est déjà présente pour notre plus grand plaisir, contrairement au parc ou le thème Halloween est présent pour ses tout derniers jours.Disneyland Paris Enfants Davy Crocket _0961.jpgDisneyland Paris Enfants Davy Crocket 0962.jpgVous y logez dans des petits bungalows un peu rustiques mais plutôt confortables et bien équipés. Le principal avantage pour moi est que vous pouvez y cuisiner.

Disneyland Paris Enfants Davy Crocket _0964.jpgDisneyland Paris Enfants Davy Crocket _0965.jpgAprès une bonne sieste et un spaghetti bolognèse, nous nous remettons en route vers 18H30 pour la soirée. Nous découvrons le discoveryland et plus particulièrement "Autopia", une attraction magique pour tous les enfants qui rêvent de conduire la voiture de papa. Un circuit impressionnant parcouru dans la pénombre au son des moteurs et à la lumière des feux tricolores. Le plus : les véhicules se mettent au vert et sont équipés progressivement de moteurs hybrides. A 21 heures, J&J commencent à montrer des signes de fatigue et nous décidons de rentrer afin de pouvoir profiter d'une bonne nuit et être en forme le lendemain matin pour profiter des heures de magie en plus.

Le lendemain, après avoir profité du petit-déjeuner bien fourni et préparé un pique-nique pour midi, nous avons découvert le parc Walt Disney Studio. Nous avions décidé de commencer la journée par une attraction "à file" directement afin d'éviter une attente qui deviendrait trop longue plus tard dans la journée. Avec J&J, une attente de 20 à 30 minutes est un maximum, si je veux leur éviter de devenir trop impatients et nous éviter des moments désagréables.

 waltdisney studio.jpgNous avions choisi "Ratatouille", où vous "Rat-petissez" jusqu'à atteindre la taille de Rémy. L'attraction mélange décors réels, projections en relief, effets sensoriels (odeurs et fraicheur dans le frigo par exemple), le tout en portant des lunettes polarisantes. Malgré  tout, nous avons fait une bonne demi-heure de file (au lieu d'une heure trente si vous le faites plus tard dans la journée). Pour des enfants de 3 et 5 ans cela peut vite devenir très long. Mes petites astuces pour patienter dans les files, avoir sous la main (ou plutôt en tête) des petits jeux tels que "Pierre-papier-ciseaux" ou encore "Devine quel animal ?" (qui peut se facilement se transformer en "Devine quel personnage Disney"). Le classique "Ni oui-ni non" fonctionne bien aussi. Un petit livre de devinettes ou de blagues peut également vous sauver si les petits monstres commencent à s'agiter au milieu de la foule. "Ratatouille" a été l'attraction préférée de Jules. Jeanne était par contre un peu trop petite et assez impressionnée par les effets spéciaux. Elle a préféré retirer ses lunettes 3D assez rapidement, un peu effrayée par les images "s'approchant" de son visage. En sortant, nous en avons profité pour prendre un FastPass pour que Jules puisse la refaire sans attente un peu plus tard dans la matinée avec sa marraine.

Place aux spectacles ensuite. Pas de file puisqu'ils accueillent un grand nombre de spectateurs. Il n'est donc pas nécessaire de s'y rendre trop à l'avance, une petite quinzaine de minutes suffisent. Nous sommes allés voir  "Moteurs... Actions !" un show de cascades impressionnant. Un peu trop impressionnant au goût de  Jules d'ailleurs, qui a moins apprécié les mises en scènes avec des coups de feu qui l'ont quelque peu effrayé.  Je conseillerais donc d'attendre 6 ans pour ce spectacle, selon la sensibilité de votre enfant bien évidemment.

Disneyland Paris Enfants _0967.jpgPassage obligatoire ensuite par la petite ville de "Radiator Spring" et son attraction "Cars quatre Roues Rally". Si vous avez vite la tête qui tourne et l'estomac qui se retourne, je vous la déconseille. Par contre, sinon, foncez ! J&J ont adoré : les véhicules passent d'un plateau tournant à un autre comme par magie et tournent en plus de cela sur eux-mêmes. Une fois l'attraction terminée, Jules s'est d'ailleurs couché sous la voiture afin d'en analyser le mécanisme.

Après cela, nous avons vécu un des meilleurs moments du séjour : le spectacle "Mickey et le magicien".  Un spectacle où Mickey est accompagné des personnages Disney les plus magiques, tels que le génie d'Aladin, Lumière, Cendrillon, Rafiki du Roi Lion. Chaque tableau est un  éblouissement. Les décors sont superbes, et les mises en scène à couper le souffle.

Disneyland Paris Enfants parade _0968.jpgDisneyland Paris Enfants _0969.jpgAfin de ne pas manquer LA grande parade, nous nous remettons doucement en route vers le parc Disneyland. Nous tombons alors sur un véhicule aux allures du début du siècle dernier, garé au début de Main Street. Le chauffeur nous propose de nous emmener au château, ce que nous acceptons avec beaucoup d'enthousiasme. Le chauffeur se plie alors en quatre (sans jeu de mots!), pour nous faire entrer tous les cinq ainsi que les poussettes (que nous avions bien fait d'emmener malgré quelques hésitations) dans le véhicule. Et nous voici partis pour une virée bien agréable sur Main Street animée par les jolis coups de Klaxon.

Disneyland Paris Enfants _0971.jpgNous partons ensuite faire une balade à Frontierland, partie du parc que nous n'avions pas encore visitée, afin de profiter de la décoration d'Halloween, sur le thème du dernier film d'animation Disney Pixar : Coco. Une décoration colorée à l'effigie du film qui a su faire briller nos yeux. Par chance, nous sommes tombés nez à nez avec la petite parade "Skeletoons Party" de Dingo et sa musique entrainante.

 Disneyland Paris coco Enfants _0973.jpgDisneyland Paris Enfants halloween _0974.jpg

Nous avons eu la chance de croiser énormément de personnages Disney tout au long du séjour, mais avons préféré ne pas faire la file pour poser avec eux. Nous choisissons ensuite de faire un bout de voyage en train, avant d'aller voir LA grande parade pour terminer le séjour. Les rues sont rapidement bondées, et il devient vite difficile de se faire une place. Prenez-y vous 20 bonnes minutes à l'avance si vous voulez être bien mis. Sauf si vous avez des épaules assez solides pour y hisser les marmots pendant tout le temps du défilé.

Disneyland Paris Enfants parade _0979.jpg

Après cela, un tour rapide dans une des boutiques Disney afin de ramener un souvenir. J'ai été agréablement surprise, les boutiques sont plutôt cachées et les enfants n'ont donc pas passé leur temps à réclamer tel ou tel achat. Il avait été expliqué dès le départ que nous choisirions quelque chose au moment du départ et cela nous a permis de ne plus trop y penser durant les deux journées au parc. Même si, j'avoue, j'avais moi-même craqué durant la sieste du samedi, en visitant le supérette du Ranch Davy Crocket, sur des oreilles de Minnie et Mickey. Nous pourrions évidemment débattre longuement sur le côté "multinationaliste" de l'entreprise Walt Disney , sur son impact culturel dont certains aspects rompent clairement avec l'image innocente et enfantine que je voudrais pouvoir en garder. Mais, ce n'est pas l'objet de cet article et la féérie l'ayant clairement emporté sur la raison : j'avoue avoir beaucoup apprécié ce petit week-end d'émerveillement avec mes deux monstres qui en garderont, je pense, un souvenir incroyable.

Disneyland Paris Enfants _0977.jpgDisneyland Paris Enfants _0978.jpg EnregistrerEnregistrer EnregistrerEnregistrer EnregistrerEnregistrer

YOU MIGHT ALSO LIKE

LEAVE A COMMENT