L’univers enchanté d’Efteling

Ou pourquoi visiter Efteling au printemps est toujours une bonne idée.

Si vous avez lu plusieurs de mes articles vous aurez compris que j’ai un peu la bougeotte. J’ai régulièrement le besoin l’envie d’échapper au quotidien (celui avec ses machines à faire tourner, ses papiers à trier, ses jouets à ranger, ses mails à traiter). Et Efteling est le lieu parfait si vous souhaitez une parenthèse en famille.

A Noël, Jules et Jeanne ont donc offert à MamiJo un week-end au royaume enchanté d’Efteling (malins les monstres!) et nous sommes parti au printemps découvrir les différents royaumes du parc, vêtu de plus de 250 000 tulipes et jonquilles, de plus de 10 000 violettes et 16 000 myosotis. Autant vous dire qu’on en prend plein les yeux (et les narines). Ce côté très « nature » est pour moi un des atouts principal du parc. Le parc est très grand, avec beaucoup de petites places et de plaines de jeux. Si bien que s’y balader simplement est un plaisir et que même lorsqu’il y a du monde on ne se sent pas l’un sur l’autre.

Les coups de coeur de Jules et Jeanne :

 

Le bois des contes

Nous avons passé plus d’une heure chaque jour au bois des contes. Vous vous promenez simplement dans la forêt à la découverte de contes anciens dont certains plus connus comme par exemple: « le loup et les sept chevreaux », « Hansel et Gretel », « Le petit Poucet », « La petite fille aux allumettes » mais aussi un dragon protégeant un précieux trésor ou encore l’homme au long cou (du conte « Les six serviteurs »). « L’arbre qui parle » est impressionnant tant il semble réel. Il répond (en néerlandais) aux questions posées par les enfants  ou leur raconte des histoires.

J’avoue : j’avais révisé mes classiques avant notre visite en lisants sur le net plusieurs des contes que je ne connaissais pas afin de pouvoir les raconter aux enfants (même si au parc il y a de brèves explications en français pour chaque conte). Pour vous aider, l’application permet également de lire un résumé de chaque histoire. 

 

Monsieur Cannibale

L’attraction préférée de Jeanne. C’est simple, ça tourne dans tous les sens et une fois que vous y êtes passés, la mélodie de Monsieur Cannibale ne vous sort plus de la tête de la journée. 

 

Pirana : la rivière sauvage

Peu d’images et pour causes : prise de risque maximale pour mon appareil photo qui s’est gentiment fait rincer mais qui a heureusement survécu aux éclaboussures. Et ce n’est pas le seul à avoir fini trempé.

 

Symbolica : le palais de la fantaisie

C’est la toute nouvelle attraction interactive d’Efteling. Vous parcourez le palais et choisissez parmi trois parcours différents à l’aide d’un écran tactile afin de rejoindre la grande salle du Roi. C’est visuellement merveilleux et toujours dans cette même thématique féérique qui plait tant aux enfants (sans leur faire peur). 

 

Le village des Lavanors

« Il y a des millions d’années, un petit peuple joyeux sillonnait les plaines à la recherche d’un endroit où s’installer pour toujours. A Efteling, ils se sont sentis chez eux. Là, le peuple des Lavanors vaquent à leurs occupations quotidiennes depuis des années. Ils font à l’école, font de la musique et cuisent du pain. »

Un des coups de coeur de Jules : se promener et découvrir les activités du peuple des Lavanors en monorail ou simplement en regardant par les petites fenêtres, en traversant des ponts de singe, en sautant de pierre en pierre au dessus de l’eau et en glissant sur les toboggans. 

 

Le labyrinthe

Classique, simple mais efficace ! 

 

Le droomvlucht

Ou le parcours enchanté des elfes et des trolls. Vous profitez simplement du spectacle en parcourant les différentes scènes dans un wagon suspendu à un rail. Coup de coeur pour Jeanne ! 

 

Diorama : le monde miniature

Après près d’une heure à observer ces villages miniatures traversés par des trains électriques et entourés de montagnes et de rivières Jules ne semblait pas encore décidé à partir. Il y a tant de détails à observer, gros coup de coeur pour Jules. 

Vous l’aurez compris, on aime particulièrement l’ambiance qui règne à Efteling. Les couleurs sont douces, les décors sont enchanteurs et les enfants (et leurs parents) découvrent ou redécouvrent les contes et les légendes d’antan de façon fascinante – comme en témoignent ces quelques images.

Pour patienter dans les files d’attentes, en plus des classiques jeux « Ni oui-ni non », et de « Devine quel animal ?  » nous avons fait plusieurs parties de « Bras de fer chinois » ou bataille de pouces et nous avions emmenés les cartes du jeu « Times Up » version pour les kids. J’avis aussi fait le plein de blagues et de devinettes pour changer les idées quand le temps est un peu long. 

Passer la nuit à Efteling

Loonsche land

Nous avons passé la nuit dans l’hotel du village thématique « Loonsche Land » : un village plutôt nature, avec ses maisonnettes sur le lac ou sur le sable à 15 minutes à pied du parc (navettes possibles). L’hôtel est assez neuf, joliment décoré et le restaurant est idéal pour passer une soirée agréable avec les enfants après une longue journée. N’ayant pas pu réserver une table avant 19H30, nous sommes descendus avec Jules et Jeanne en pyjama. Le coin jeu est très bien aménagé et a permis d’éviter à deux enfants un peu impatients et fatigués de devoir rester assis sagement à table en attendant le repas. 

Après deux journées bien remplies, retour à la maison, la tête (et les bras) pleins de souvenirs, les jambes un peu en coton. On se réjouit déjà de repartir à Efteling (pourquoi pas en hiver cette fois?!) et d’y découvrir le tout nouveau spectacle CARO dont la critique fait tellement envie ! 

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

YOU MIGHT ALSO LIKE

LEAVE A COMMENT