Une soirée à la patinoire de Liège avec les Bulldogs

Une sortie "sportive" en famille

Tentés par des amis passionnés, nous avons eu envie d’assister un samedi soir à un match de hockey sur glace à la patinoire de Liège. Découvrir un nouveau sport, tenter d’en comprendre les règles, observer les tenues et le matériel, … c’est l’occasion d’une activité différente en famille. S’il est plutôt courant d’aller assister à un match de football, assister à un match de Hockey me semble sortir un peu de l’ordinaire. Les enfants étaient d’ailleurs très excités à l’idée de se rendre à la patinoire encourager une équipe Liégeoise.

Les règles du jeu

Le hockey est un sport collectif qui se pratique entre 2 équipes de 6 joueurs sur la glace et ce durant 3 tiers-temps de 20 minutes.

Le but du jeu est de pousser le palet avec sa crosse dans le but adverse au moins 1 fois de plus que son rival. A la fin des 60 minutes, si le score est de parité, une prolongation « à la mort subite » a lieu. La première équipe qui marque l’emporte, comme ce fut le cas durant notre match. Quelle tension! Si par contre il y a toujours égalité, alors auront lieux les tirs aux buts.

Chaque équipe est composée d’un gardien, de deux défenseurs, et de trois attaquants. Comme ce sport est très fatiguant physiquement, il est possible d’effectuer des changements à n’importe quel moment durant le match. C’est surprenant de voir les joueurs entrer et sortir du terrain régulièrement.

Jusque là, ça va. Mais les choses se compliquent :

Dans la zone défensive, l’équipe préserve sa cage. Pour repartir en attaque, elle doit traverser la zone neutre (centrale), il faut alors que le palet entre le premier dans la zone offensive. C’est au porteur du palet de rentrer le premier dans cette zone, ses coéquipiers se placeront derrière lui. Si un coéquipier pénètre avant le porteur du palet, alors il y a hors-jeu. Et si le palet sort de la zone offensive, et que le joueur souhaite y retourner, il faudra attendre que tous ses coéquipiers sortent de cette zone pour que ce soit lui qui (ré)entre à nouveau en premier… . Vous suivez ?

Je continue !

Le hockey est un sport plutôt spectaculaire de par la vitesse de patinage mais aussi de par les contacts physiques plutôt musclés. Au départ, on peut même trouver cela un peu « brutal ». Entrent alors en jeu des sanctions pour les joueurs fautifs. Ces pénalités sont généralement de 2 minutes d’exclusion mais il existe des pénalités de 4, 5, 10, 20 minutes ou même des pénalités qui durent tout le match.  Le joueur va alors « en prison » (oui, oui, comme dans la cours de récré!) purger sa peine, en laissant son équipe en infériorité numérique durant la pénalité.

Ces phases de supériorité numérique sont très importantes, elles donnent l’occasion à l’équipe en supériorité de marquer plus aisément.

Il faut bien avouer qu’il y a un des deux monstres qui a plus accroché que l’autre, je vous laisse deviner !

L’ambiance à la patinoire de Liège était vraiment chouette. Les Bulldogs étaient classés 4èmes et affrontaient les premiers du classement. Ce qui ne les a pas empêché de remporter la victoire durant les fameuses prolongations « à la mort subite ». C’était très amusant de voir Jules sauter sur son siège, crier et danser pour encourager les hockeyeurs liégeois. On se prend très vite au jeu.

D’un point de vue pratique, contrairement à ce que l’on pourrait imaginer il ne faisait pas trop froid. Les enfants entrent gratuitement, le ticket adulte est à 10 euros. L’accès se fait facilement via la Médiacité (il faudra par contre ajouter le prix du parking). Les Bulledogs entrent dans la phase des PLAYOFFS, les horaires des prochains matchs seront renseignés sur leur page Facebook.

Evidemment, les deux monstres sont habillés par Tape-à-l’oeil. 

Coup de coeur pour la chemise en jeans de Jules, la casquette DENIM, la jupe tournante DENIM de Jeanne, son petit pull »Waiting for my milkshake » et les doudounes légères disponibles dans différents coloris.

YOU MIGHT ALSO LIKE

LEAVE A COMMENT