La chasse au trésor de Jeanne et Robin

Et autres petits détails d'un anniversaire entre copains

Pour les anniversaires des monstres, on essaye souvent de réaliser un maximum de choses à la main. Et heureusement, j’ai toujours quelques fées à mes côtés qui m’aident à y arriver. Mais soyons honnêtes, quand on fait la liste des choses à préparer (le gâteau pour la fête avec parrain et marraine, celui pour l’école puis pour la fête à la maison avec les copains, la préparation des jeux…) tout cela prend beaucoup de temps. Et le plus important, c’est finalement d’y prendre du plaisir et que cela ne devienne pas un poids.

Alors cette année, concernant les invitations des copains, j’ai délégué le poste.
Par manque de temps, mais surtout parce que j’ai un gros coup de coeur pour TADAAZ, une équipe belge qui propose des cartes hyper chouettes pour vos évènements que j’ai rencontré lors des KIDS DAY. C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai accepté leur proposition de partenariat. J’ai ainsi découvert leur site, même si le choix était quasiment fait: j’avais déjà craqué sur ces petits noeuds papillons et ces couronnes à découper sur leur stand, livrés avec les élastiques. Sur le site, tout est personnalisable. Le service est hyper rapide pour une qualité irréprochable. Bref, je recommande mille fois et c’est certain je ferai à nouveau appel à eux. Les contacts que j’ai pu avoir avec l’équipe ont vraiment été agréables. Ils sont très réactifs et attentifs.

Et puis comme les idées sont toujours bonnes à prendre et que moi aussi j’aime aller en piocher sur le net, voici quelques images des activités réalisées durant la fête de Robin et Jeanne. Il s’agissait d’une chasse au trésor, parsemée d’épreuves qui permettaient aux petits aventuriers de compléter leur carte et de retrouver le trésor volé par de vilains brigands. Pour les épreuves: une pêche aux bouchons avec la bouche, un tir à la corde enfants contre parents, du tir à l’arc, une course relais, ou encore une chaine de gobelets remplis d’eau à se faire passer sans renverser !

Et pour la pinata, une vieille boite en carton, du ruban adhésif, du papier crépon, de la colle liquide, un brin de patience et le tour est joué. Je me suis inspirée des conseils vidéos d’Elisa, du blog « Et Dieu créa » (lien par ici).

YOU MIGHT ALSO LIKE

LEAVE A COMMENT